• En ces jours de canicule...

    Voici mes trois trouvailles personnelles de l'année que j'aimerais vous faire partager avec enthousiasme !

    Un peintre : Joaquín Sorolla y Bastida (1863-1923), peintre espagnol impressionniste et réaliste, pour sa lumière des bords de mer...

     

    Un musicien : Leon Redbone, guitariste et chanteur folk américain, pour sa reprise exceptionnelle de Champagne Charly. Beaucoup d'humour et un énorme talent !

     

    Un auteur : Kim Thúy, canadienne d'origine vietnamienne, pour son premier roman Ru : un témoignage pudique et bouleversant d'une "boat-people" qui mèle avec beaucoup de finesse ses souvenirs, tragiques et comiques. On y apprend beaucoup sur le plan culturel en seulement quelques pages. Chaque souvenir est à lui seul une œuvre indépendante qui prend sa valeur grâce à son association aux autres souvenirs donnés au fur et à mesure, sans chronologie rigide. La forme de ce livre épouse le fonds et paraît en harmonie avec la personnalité de son auteur, c'est donc une œuvre à ne pas rater !

           Chez Liana Levi.

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    1 commentaire
  • N'oubliez pas !

    Le Cnfpt n'est plus l'organisateur de la plupart des concours territoriaux des bibliothèques (seul les concours de conservateur territorial du patrimoine et des bibliothèques reste à leur charge) : ce sont depuis janvier 2010 les Centres de gestion de la fonction publique (fncdg.com).

    Par exemple, le concours de bibliothécaire est organisé en 2011 par les centres de gestion de la Petite couronne pour la région Ile de France et de l'Ille et Vilaine pour la Bretagne (pour l'instant... car il y a peu, la Bretagne n'était pas encore inscrite).

    Pour connaître le calendrier des examens, le site du Cnfpt nous dirige sur le site du Groupement d'intérêt public des centres de Gestion (cdGip) qui donne également une partie des adresses des sites des centres de gestion départementaux (chacun d'entre eux donne aussi la liste des concours et examens qu'il organise).

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Le Snes et la Fadben, syndicats impliqués dans la création d'une nouvelle circulaire de mission pour les professeurs-documentalistes, ont proposé une troisième version du texte définissant ce métier et ses missions à la DGESCO (direction générale de l’enseignement scolaire) : information relayée à la Une du Mensuel Documentation (n° 114) du Café pédagogique.

    Le Café francilien n° 18 fait découvrir les CDI d'aujourd'hui, au coeur de la réforme des lycées...

    De quoi peut-être bientôt dépoussiérer les textes officiels (Circulaire de mission de 1986) !

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Gérer sa vie privée sur Facebook... Possible ? Eh bien, apparemment oui ! Grâce au tutoriel proposé par le blog TIC & Net : il nous montre entre autres comment "trier" nos "amis". De quoi enlever l'aspect "bon enfant" du réseau social pour l'amener à une utilisation plus avertie et professionnelle. Bref ! A une utilisation plus responsable.

    Une information utile relayée par le Café pédagogique mensuel dédié aux documentalistes.

     

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Mercredi dernier (28 avril 2010), la chaîne gouvernementale LCP/Public Sénat diffusait en direct certaines interventions de la Table ronde organisée par la Commission Culture du Sénat sur le thème : « Quel avenir pour la filière du livre à l’heure du numérique ? » (Article relatif au débat sur PublicSénat.fr).

    Outre l'éternel conflit Pour ou Contre contractualiser avec Google... les représentants du Sénat sont à présent conscients de l'urgence d'une politique volontariste pour la création de bibliothèques numériques françaises, européennes et francophones suffisamment conséquentes pour contrer la forte préeminence culturelle des projets numériques anglosaxons.

    Sans parler de "retard", le président de la Table ronde encourageait le responsable du développement du projet Européana à accélerer le mouvement... Mais à quelle ampleur ? Avec quels moyens ? Certains intervenants privés rappelaient l'importance des moyens mis en oeuvre, car les collections numériques ne se créent pas en un clin d'oeil : il est nécessaire de faire appel à des professionnels de la numérisation (machines nombreuses, personnels nombreux et critères de qualité : un budget)... D'où la "nécessité" de faire appel à des entreprises privées ou publiques plus avancées dans leur démarche : ce qui permet l'acquisition plus rapide de biens numériques plus nombreux (Cf. L'affaire Google-BnF ou l'histoire de la mouche et de l'araignée...)

    Car 15 millions d’ouvrages à numériser, cela représente, avec les seuls moyens de la BnF (selon l'étude présentée par Yann Gaillard) : 750 millions d'euros et 375 ans de travail.

    Quelques interrogations : la préservation des droits d'auteur et des ayants-droits des auteurs, un prix unique du livre numérique, une baisse de la TVA (pétition Gallimard)...

    Ces interventions s'appuyaient sur les conclusions des rapports Teissier ("Numérisation du patrimoine écrit", 12 janvier 2010) et Gaillard ("La Politique du livre face au défi du numérique", 25 février 2010).

    J'en profite pour vous signaler le nouveau dossier Educnet sur le Livre numérique (publié le 26 mars 2010).

    Autre actualité gouvernementale : le projet du Ministère de la Culture pour le développement de la lecture (communication du Ministère). Le "Livre en fête" devient À vous de lire ! Qui dit encore que la tendance collaborative n'est qu'une mode ?

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire